Riddiculous!!

« Il va falloir me dire ton secret pour avoir maigri aussi rapidement? »

« Une peine d’amour. »

J’avais 23 ans. C’était la première fois que je prononçais cette expression que je croyais réservée aux adolescents boutonneux et qui se limitait à quelques pages déchirées dans un journal intime. 

Chanceuse, me diront certains, de ne pas avoir connu ce sentiment de «mort éminente» plus jeune. Par contre, comme la varicelle, l’avoir dans la vingtaine était probablement plus dangereux pour la santé…  

C’était la première fois dans ma vie ( et aussi la dernière! ) que j’avais littéralement perdu l’appétit et, accessoirement, le goût de vivre. Je passais 20 heures par jour dans mon lit et comme une gamine de 3 ans, j’avais un seul mot en bouche : pourquoi?

-pourquoi moi???

-pourquoi fallait-il que je tombe amoureuse de LUI?

-pourquoi ça fait si mal aimer?

Attention: y’a des chums qui te laissent, y’en a d’autres qui te crissent-là! La différence? Le nombre de pilules nécessaires pour t’en sortir je suppose?

Dans mon cas, la peine d’amour ne résultait pas d’un rejet puisque c’est moi qui avais laissé ledit chum. En d’autres mots : j’avais moi-même retiré la goupille, mais sans me débarrasser de la grenade!  

En fait, j’ai réalisé dernièrement que je ne me suis jamais fait plaquer ( attendez avant de me tirer des roches ) ou sinon c’était par des fréquentations. Des relations où je n’étais pas impliquée suffisamment, disons, pour que ça nécessite que je prenne une journée de maladie.

Mais bien que ce soit moi qui aie eu à prononcer les mots «c’est fini», cela ne m’a pas empêché pour autant de ressentir douleur, un profond sentiment d’échec accompagné d’une jolie dépression.

Pour ceux qui l’ignorent, devoir mettre un terme à une relation rendue trop nocive, repousser quelqu’un que tu aimes mais dont tu sais que l’amour te détruit quotidiennement, est probablement une des choses les plus difficiles à accomplir, après essayer de se lécher le coude!

LBF bang

Fort heureusement, la peine d’amour évolue avec l’âge. Adolescente, ton monde s’écroule, t’es complètement anéantie, ta vie devient une tragédie grecque en trois actes! 

Tu crois qu’il était TON seul amour: tu en es tellement convaincu que t’ essayeras même d’en convaincre ton entourage. Rappelle-toi la face des adultes quand tu leur balançais «ça ne pourra jamais faire plus mal». Ils savaient quelque chose que tu ignorais encore.

Naturellement, à 15 ans, on a la rétrospection d’un poodle! Forcément, avec les années, tu découvriras que OUI ça peut être «plus pire», quand ta rupture impliquera des infidélités, une garde partagée et des avocats!

Récemment, j’ai vécu deux autres «peine d’amour». Cette fois-ci, c’était davantage une peine avec l’amour en général qu’avec un monsieur en particulier. Étant plus âgée, j’avais depuis longtemps rejeté l’idée du prince charmant et de finir ma vie avec lui, je savais pertinemment que je pouvais «aimer de nouveau», mais je n’acceptais tout simplement plus de nouveaux échecs dans mon registre amoureux! 

Si la peine d’amour est un état, sa capitale est probablement « Pathétisme». -LBF-

 24 / 24 même les dimanches!

On sous-estime tout l’effort que demande de BIEN vivre sa peine d’amour, c’est un véritable travail à temps plein!

Tout d’abord, chaque jour, il faut trouver de nouveaux qualificatifs pour te dénigrer quand «conne, laide et bonne à rien» ne font plus la job! 

( Il parait que si on dit «grosse merde» trois fois devant un miroir, une fille en peine d’amour va apparaître et te raconter «son histoire» dans les moindres détails pendant trois jours sans arrêt! ).

LBF mirroir et filleEnsuite, choisir stratégiquement les endroits pour pleurer, que dis-je pour BRAILLER. Ils doivent être de plus en plus originaux et de moins en moins confortables, question d’être encore plus pitoyable. Voici les suggestions de la bonne fille:

-Un endroit public;  arrêt de bus, couchée sur une table de cafétéria, dans la voiture la tête sur le volant ( et 10 points de plus si tu fais partir le klaxon ), etc.

-Sur un plancher de salle de bain; froid, dur, sec, comme le coeur de ton ex!

-Un escalier! Pleurer assise dans un escalier ou sur le bord d’une chaîne de trottoir ajoutera une touche de romantisme à ta rupture et une étoile de plus dans ton bulletin, si tu le fais sous une pluie battante.

Et finalement, ce qui demande le plus de temps et d’énergie: renouveler les manières de te faire du mal.

C’est bien connu, en peine d’amour ( particulièrement les filles? ) on passe la majeure partie de notre temps à essayer de faire compétition aux figurants des Misérables. En se promenant en permanence avec un mouchoir souillé dans une main et le coffret de Les pages de notre amour dans l’autre, même Oscar Schindler nous placerait sur sa liste!

En fait, la peine d’amour devrait être rien de moins qu’une discipline Olympique! Comprenant la complainte à relais, le soupir en longueur, le reniflage synchronisé, le sanglot de fantaisie, le traînage de pied courte piste, le lancer du cellulaire, sans oublier :  le marathon des statuts lourds sur Facebook.

Capture d'écran 2015-08-16 18.04.52

Je vous semble sans coeur de rire ainsi de la souffrance amoureuse?

En fait, je me suis souvenu cette scène dans Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban où on invite les élèves de Poudlard, à l’aide de la formule RIDDICULOUS,  à se moquer de leur peur pour mieux les affronter.  

Et pourquoi ne pas essayer de dédramatiser nos peines pour mieux les accepter? Une petite pilule d’autodérision avec votre verre de cyanure, madame chose?

Essayer de se voir, la morve entre les seins, le mascara coulé jusqu’au genoux, les yeux rouges tendance Eric Lapointe, la face tellement bourrue qu’elle nécessite un épipen et s’entendre dire : Y’a pas un autre homme qui va vouloir de moi!

-Non, en effet, pas en ce moment-

Certes, ta cicatrice te fera mal lorsque tu entendras des nouvelles de «celui dont on ne doit pas prononcer le nom» mais dans ce cas: met ta cape d’invisibilité et cesse d’écouter ceux qui parlent le fourche langue!

Tu dois aussi détruire les Horcruxes de ton Voldemort pour mieux l’achever! Par Horcruxes j’entends, l’enlever de ton Facebook, lui rendre ses affaires personnelles ( TOUTES-TOUTES ), ranger temporairement ce qui pourrait te faire penser à lui et le plus redoutable: la petite voix dans ta tête!

Jusqu’à ce que tu sois capable de le trouver laid, cave, sans intérêt et te dire «Comment j’ai bien pu avoir des rapports sexuels avec ce sang-de-bourbe? ». 

Hélas, je ne connais aucun patronus pour te protéger de la douleur, mais s’il y a une chose que je sais, c’est que rien ne viendra à bout d’une peine d’amour, sauf l’amour elle-même. Oui, un jour, tu pourras dire pétrificus totalus à tes peurs, expulso à tes larmes, alohomora à ton coeur, lumos à tes yeux et oubliette à ton ex! 

Oui, un jour, tu trouveras tout ceci Riddiculous! 

LBF, moldue.

LBF Harry Potter 7                                                          Fin de la séance 45.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s