Sept fois par heure.

« Je t’avertis tout de suite, moi j’ai une grosse libido!»

Avait cru bon me prévenir un futur amant. Par cette mise en garde, je ne savais pas trop si je devais fuir ou m’acheter un 5 kilos de vaseline?

En fait, j’étais plutôt amusée.

Il me raconte que ses ex n’aimaient pas trop ça «le sexe» et qu’il en avait souffert. Comme il était toujours celui qui devait convaincre «madame», il préférait, depuis quelques années, naviguer sur des sites où les madames sont déjà pas mal convaincues…

Je lui réponds en dissimulant mal mon fou rire : «bah ça ne devrait pas trop causer de problème avec moi, je devrais bien gérer ta libido!».

Pour à la fois lui faire comprendre que je n’étais nullement effrayée par cette information et aussi que je n’avais pas besoin de préliminaires de deux heures et quart, ni de massage de pied dans un bain moussant au ginseng pour avoir envie de baiser!

«Ah ouin? Toi aussi t’as une bonne libido faque t’es une cochonne?»

Me dit-il en dissimulant plutôt mal son érection.

En fait, je voyais clairement dans le choix de son vocabulaire une nuance entre «être cochonne» et être UNE cochonne, mais là n’en était pas la question. Pour lui, une femme avec une bonne libido se résumait à être une cochonne, mais c’est compréhensible, puisque pour bon nombre de femmes, un homme ayant un bon appétit sexuel n’est rien d’autre qu’un obsédé!  

Pourtant, cet homme que j’avais affectueusement surnommé monsieur grosse libido (GL pour les intimes), après quelques dates, a commencé à se trouver des défaites pour espacer ses visites, prétextant souvent un empêchement de dernière minute ou tout simplement ne pas être top shape pour pouvoir «remplir ses devoirs d’amant» comme il se plaisait à dire… 

LBF jouissance

Cochonne VS obsédé

Et un soir où par malheur, j’ai essayé de le convaincre que j’étais plus intéressante qu’une visite au musée des cuillères en bois, monsieur s’est exclamé: 

«Coudonc! T’es vraiment en manque toi à soir?»

Naturellement, quand une cochonne te sollicite, c’est une qualité, jusqu’à ce qu’elle te sollicite quand tu ne veux peux pas, alors ça devient rapidement un reproche!

Et question de faire tourner ça à son avantage, par malaise probablement, il renchérit : «faut croire que je donne un bon service, si tu en redemandes!».  

Ce soir là, il est passé de Monsieur GL à Monsieur GE ( Gros Ego ).

Malheureusement, l’ego et le sexe ne font jamais bon ménage! Le problème, c’est que Monsieur GE se trouvait désormais confronté à son alter ego en matière d’énergie sexuelle et de besoins à combler. Puisqu’il avait toujours été dans le rôle du quémandeur, il avait pris l’habitude de se faire dire NON, mais maintenant que tout devenait facilement accessible, il héritait, par le fait même, de l’entière responsabilité de mes frustrations sexuelles.

Et si y’a bien une chose au monde que l’homme n’arrivera jamais a géré adéquatement, c’est bien de décevoir une femme en matière de sexe!

Par conséquent, il savait qu’il avait créé des attentes chez-moi et avait peut-être trop venté son «service» comme il disait. Service, dont j’ai préféré annuler l’abonnement, quelques semaines plus tard, faute de fiabilité.

Comme bien d’autres mâles alpha, et malgré que monsieur GE disait souhaiter une femme épanouie ( ça c’est le mot poli pour dire cochonne ), il ne voulait pas avouer qu’une femme «toujours prête» avait fini par le déstabiliser.

LBF bonne nouvelle TVA

Messieurs, bonne nouvelle : aujourd’hui, les femmes savent que le sexe peut remplacer les advils! Eh non! Nous ne sommes plus à l’époque de nos parents, nos grands-parents et nos arrières arrières arrières ( bon je viens de partir la toune de mes ailleux ) où faire l’amour à son mari était un «devoir» conjugal et où madame se contentait de faire «l’étoile» à défaut de les avoir dans le bas du corps!

Aujourd’hui, madame s’affirme, elle connaît son corps, elle veut du plaisir et surtout ne se sent plus coupable d’en avoir. Elle est ouverte d’esprit, curieuse et c’est souvent elle qui «call les shots». Attention à ce que vous allez lui demander au lit : elle pourrait  accepter…

Ainsi, on pourrait croire que les deux solitudes se sont enfin retrouvés et que l’harmonie règne dans la chambre à coucher? Étrangement, pas pour tout le monde.

Il se trouve que les femmes font face à un (nouveau?) problème: c’est leur chum qui est souvent trop fatigué, stressé ou trop préoccupé. C’est le monde à l’envers : ce sont les hommes qui ont «mal à la tête» !!

LBF sex pancarteMais attention, ceci n’est pas un reproche, puisque ça n’a rien d’anormal. Oui, un homme peut NE PAS AVOIR ENVIE. Et ce n’est parce que sa partenaire est moche, plate ou n’a pas le tour! 

En vérité, l’homme ne saute pas toujours sur l’occasion de sortir son pénis de ses pantalons pour lui faire prendre une marche! Désormais, il évalue l’énergie, le temps et l’effort que ça lui demande. Oui, il lui arrive ( lui aussi ) de faire le sexe pour se débarrasser, pour ne pas nous décevoir, vous savez quand vous ne le sentez pas avec vous à 100% ? 

Quelque fois, il préconise des heures de sommeil plutôt qu’une partie de fesses ou refuse «une petite vite» en préférant la qualité à la quantité. Comme madame, s’il est trop préoccupé par le travail, les enfants ou les libéraux au pouvoir, ces facteurs auront autant d’effet négatif sur sa libido.

Alors arrêtons de nous le faire refléter comme un Luke Luke de la fourche qui tire plus vite que son ombre et qui considère le cul, comme sa seule raison d’exister!

NON, les hommes ne pensent pas juste à ça !! 

LBF dessin5

Pourtant, on continue de nous endoctriner que l’homme pense au sexe d’avantage que la femme. Oui bon ok, pis après? À toutes les trois minutes, 18,7 fois par jour, sept fois par heure, certaines études poussent même le délire à nous affirmer que monsieur a des pensées coquines à toutes les sept secondes, ce qui me semble plutôt malaisant quand vient le temps de parler à sa mère au téléphone ou de donner le bain à son petit dernier, mais bon, si les études le disent hein? 

Peu importe combien de fois, tous s’entendent que c’est beaucoup beaucoup à comparer à madame. Cependant, je me demande encore ce que ces résultats de recherches ( aussi scientifiques que le tarot! ) tiennent vraiment à nous enseigner?

L’OFFRE ET LA DEMANDE

Et si les revues et les médias exerçaient une forme de pression sur les hommes, un peu comme le règne de la beauté chez la femme? D’un côté on dit à monsieur que s’il a une baisse de désir c’est probablement une panne ou une anomalie d’ordre biologique ( ce qui est parfois le cas ) et de l’autre, on explique à madame que si son homme range sa libido dans sa table de nuit chaque soirs, c’est inévitablement de sa faute à elle!

Car l’homme, même à l’article de la mort, voudra se servir de ses dernières gouttes de sang pour irriguer son membre! Pensez-y, ça ne doit pas être de tout repos de toujours devoir nourrir le mythe de la bête de sexe. En fait, presque aussi épuisant que pour nous d’être des supers woman!

Finalement, les hommes ne sont probablement pas si axés (ou désaxés) sur le sexe. C’est peut-être même nous, les femmes, qui aimons de plus en plus ça et qui lui accordons de plus en plus d’importance? Étant donné qu’il y a désormais plus de demande de la part des femmes, alors l’offre masculine n’aura pas d’autres choix que de s’ajuster. J’ai vu pire comme problème!

Alors messieurs, considérez-vous comme prévenus, si une femme vous annonce lors d’un rendez-vous: «Je t’avertis tout de suite, moi j’ai une grosse libido».

Et puisqu’on y est, dites-moi, combien de fois avez-vous pensé au sexe pendant la lecture de ce texte?

LBF femme épanouie.
LBF ron jeremi

Fin de la séance 42

Advertisements

5 réflexions sur “Sept fois par heure.

  1. Ce genre de tabou ou de préjugés (celui de la femme qui ose revendiquer son appétit sexuel) est heureusement en train de tomber. Il y a un petit livre fort intéressant à ce sujet, « What do Women Want » par Dan Bergner – on pourra reprocher que c’est écrit par un homme, mais l’auteur prend toute les précautions pour éviter les jugements hâtifs et déboulonne plusieurs mythes tenaces en s’appuyant sur une panoplie d’études récentes.

  2. J’ai adorer ton segment la qualité contre la quantité jai toujours été comme sa et beaucoup homme son pareil. J’ai adorer ton texte sa ma accrocher un sourire et une bonne discussion avec ma femme 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s