Coït interrompu

« Allez viens! C’est l’heure du souper! Attends pas que j’aille te chercher! »

Ironiquement, lorsque j’étais jeune, rentrer en dedans était signe de coït interrompu. Heureusement à 10 ans, ces deux mots ne figuraient pas dans ma dictée hebdomadaire.

Mais encore aujourd’hui, un boss qui arrive au moment où tout le monde s’amuse près de la photocopieuse, une panne d’électricité qui survient dans un party en plein milieu d’une toune de Madonna ou un magicien qui débarque dans un spectacle d’humour, sont des symboles de coït interrompu. Ils provoquent le même sentiment de frustration que lorsque ma mère arrêtait une game de ballon chasseur, dans la ruelle derrière chez-moi, pour son pâté chinois!

Disons que dans sa vie intime la bonne fille a souvent dû expérimenter le coït interrompu ( C.I. ) et ce, à plusieurs sauces. 

( mmm… mauvais choix de mot ici, désolée ) 

Y’a celui du chum qui te promet une nuit olé olé pis là, tu t’en vas prendre une douche rapide pour te laver de tes péchés pour laisser la place aux nouveaux et quand tu reviens plus excitée que Miley Cyrus au Home Hardware : ton Casanova s’est endormi sur le divan…

Ca vous dit quelque chose?

LBF zone piégéeOu sinon, vous ramenez cette superbe fille devant chez elle, vous commencez à échanger des fluides et vous osez glisser votre main sur sa cuisse.Vous remontez avec un enthousiasme qui n’est limité que par sa jupe trop serrée. Soudain, la charmante créature arrête brusquement votre élan de sa douce main et vous chuchote un timide « non je ne peux pas » et là, vous comprenez que ça ne sera pas votre soir, car elle : c’est SA semaine!

Même s’ils ne surviennent pas toujours dans «l’action», les C.I. laissent la même frustration.

J’ai donc dressé une petite liste de tous ces petits troubles fêtes qui provoquent instantanément un arrêt des machines, une suspension des travaux ou un «coupez!».

Un genre de palmarès des coïts interrompus:

  • Vous entendez un bruit étrange dans la maison comme une porte qui ouvre, une fenêtre qui casse ou votre partenaire qui ronfle…
  • Une envie d’uriner de l’un des deux partis ( ben oui bête de même ).
  • Un cellulaire qui sonne ( oui l’importance de l’appel doit être classée au même titre qu’une urgence nationale genre invasion de zombie sinon c’est impardonnable d’arrêter pour ça ).

LBF panneau zombie invasion

  • Un bébé qui se réveille en pleurant dans la chambre d’à côté!
  • Un enfant qui rentre dans une chambre!
  • Un enfant qui rentre en pleurant avec un bébé dans les bras!

LBF cring baby

( en fait, tout ce qui a un rapport avec un enfant provoque systématiquement une interruption de service.)

  • Un gardien de sécurité qui vous demande de vous r’habiller et de quitter sur-le-champ le magasin de matelas! ( hi!hi! )
  • Un condom qui se déplace, qui lâche, qui brise, qui explose!! Bref, qui ne rempli plus sa fonction première qui est de tuer la magie.

LBF gomme éclate

  • Votre partenaire vous appelle par un autre prénom ( rarement chance de récidive malgré l’excuse que vous pensiez à votre stagiaire pour des raisons professionnelles ).
  • Une alarme d’incendie déclenchée, une décente policière, un séisme de magnitude 7 ( en général les deux devraient arrêter d’un commun accord ).
  • Un chien qui saute dans le lit pour se joindre au party de calins, un chat qui choisi SON moment pour exiger, lui aussi, de l’affection, un boa constricteur qui… qui…  quoi ça vous prend vraiment une raison?

LBF chien dans lit

( Comme pour les enfants, les animaux sont les champions pour causer une sortie de route momentanée! ) 

  • Une fille ( parce que c’est plus une affaire de fille ) qui éclate en sanglot pendant l’acte ( oui, messieurs il est préférable de cesser toute activité, ça fait plus gentleman ).
  • Un conjoint qui arrive plus tôt de son weekend à l’extérieur de la ville…

                                                                                                    LBF the Shinning

Bien entendu, le plus «populaire» des coïts interrompus reste d’ordre biologique et c’est la fameuse perte de vigueur (oui on le sait, vous ne savez pas ce qui vous arrive et c’est la première fois!). On doit juste apprendre la résilience et mettre notre plus belle face de : 

«C’est correct ok, je comprends, je ne suis pas déçue penttoute penttoute. »

Difficile de décrire cette émotion que l’on ressent lorsque monsieur décide de tirer sa révérence, sans prévenir, souvent au moment le plus surprenant et inopportun. On se sent comme une poupée gonflable qui décide de se désouffler ( on fait presque le même bruit avec un long soupir ).

LBF dégonflée

Cependant, il serait injuste de tenir ces messieurs entièrement responsables des cessez-le-feu inattendus, car madame aussi peut en être joyeusement la cause.

Une simple phrase lancée au milieu d’une séance de frotti-frotta, par exemple:  «est-ce que tu m’aimes?», «penses-tu à moi en ce moment?» ou «faut j’te dise : j’ai pas encore 18 ans» peut être suffisante pour créer la débandade!

Attention, ces messieurs aussi, en quelques mots, peuvent forcer un retrait prématuré :

Comme un : «j’aimerais essayer quelque chose que j’ai vu sur internet», un  «c’est bizarre, mon ex aimait ça ELLE » ou un simple «salope!». Ici, on peut parler d’un véritable suicide sexuel.

Finalement, la bonne fille a aussi eu droit au plus désagréable, au plus triste, au plus injuste des coïts interrompus. Elle rencontre ZE homme, ils se côtoient depuis quelques semaines et là, il l’invite pour la première fois chez-lui. Avant même d’être arrivés en haut de l’interminable escalier, il la plaque sur le mur et l’embrasse avec plus de passion que dans un jus de fruit. Il la regarde droit dans les yeux et lui dit: Faut que je t’avoue quelque cho…

Oups désolée, je dois vous laisser, ma mère m’appelle pour le souper! 

LBF

LBF homme endormi sur divan

 Fin de la séance 20

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s