L’aimant défectueux.

« Je dois te montrer quelque chose, mais pogne pas les nerfs »

Me dit une amie sur un ton, moitié teaser moitié prudent.

Elle m’explique que, dernièrement, elle a partagé un de mes articles sur Facebook et un de ses «amis FB» est venu la questionner en privé. Je résume en GROS leur échange ( qu’elle m’a fait lire sachant pertinemment que ça me plairait ). Disons que le gars s’appelle monsieur X.

Bon ok, je ne me suis pas forcé pour le pseudo. Ca tombe bien, il ne s’est pas forcé lui non plus.

  • Monsieur X :  c’est quoi ça La bonne fille? C’est tu toi qui écris ça?
  • Amie : Non, c’est mon amie, (…) elle galère beaucoup avec les hommes et son célibat.
  • Monsieur X : Une autre qui chiale j’imagine! Qui se plaint qu’on est tous des trous de cul !
  • Amie : Pas du tout. Elle essaye juste de comprendre pourquoi elle accumule des fails.
  • Monsieur X : Ben parce que les gars veulent pas d’une bonne fille, ils veulent une fille avec de la drive.
  • Amie : Ben justement elle en a, mais ça fait souvent peur aux hommes.
  • Monsieur X : Impossible. Tu ne peux pas avoir les deux (….) Moi je pense que ton amie, c’est une fille qui attire tout simplement pas les hommes physiquement. En tout cas, je ne la connais pas, mais je suis sûr que j’ai raison!

Wow! Monsieur X a en effet raison sur un point : je suis une fille.

LBF dragueJe n’ai pas pu m’empêcher de rire en lisant « je suis sûr que j’ai raison, si on n’oublie le fait que je connais fuck all le sujet.»J’adore ces individus qui détiennent la vérité et qui décident de nous l’offrir comme ça, sans qu’on ait demandé.

Évidement, je doute que monsieur X fasse partie de mes lecteurs, mais sa petite intervention est une des raisons pour laquelle La bonne fille existe. 

Des messieurs X, j’en connais, on en connaît tous. Il est l’exemple parfait de ce que je décrivais au début de mon blogue avec le côté sombre de la force . Ses propos ne m’ont pas offusqués ( si, un peu tout de même ) puisqu’ils viennent appuyer ma théorie que Les bonnes filles ça turn off les gars car elles sont synonymes d’ordinaire, de «faire l’étoile» et de bobettes beige!

Je n’ai pas envie d’essayer d’expliquer à monsieur X la raison de mes fails ( encore faudrait-il que je la connaisse moi-même ) mais je trouve plutôt réducteur de prétendre que la seule explication possible soit ma laideur sous entendue. Pour lui, un fail ça sonne : « elle se fait plaquer ou tout simplement pas rappeler par les hommes et se demande pourquoi ».  

Aucune question ici d’incompatibilité, de malchance ou de mauvais timing NON. Comme un aimant défectueux, j’attire juste pas la gent masculine. Pourtant, si j’accumule des fails, c’est que j’ai dû plaire à quelqu’un, à quelque part, dans le processus? 

Je ne veux non plus argumenter pour essayer de le convaincre que je suis belle et désirable, parce que oui, je le suis ( ça m’a pris des années à le reconnaître alors SVP ne m’accuser pas d’être imbu de ma personne ).

J’ai l’habitude qu’on me tienne comme unique responsable de mon célibat, parce que oui les gens essayent (trop) souvent de nous trouver des raisons. Mais là, qu’un parfait inconnu vienne sous estimer ma capacité d’attraction, m’a oui, un peu égratigné l’ego. 

LBF miss sunshine

Peut-être même que si je passais près de vous, monsieur X, vous vous retourneriez ou peut-être pas? Je ne suis peut-être pas votre genre. Vous voyez, les suppositions goûtent meilleures lorsqu’on les épices avec des «peut-être».

En passant, non je ne suis pas une frustrée car OUI j’ai une vie sexuelle ( malgré que je dois me balader en permanence avec un sac de papier brun sur la tête ), elle est aléatoire mais existante. J’ajoute cette info tout à fait gratuitement, parce que les hommes de votre genre font souvent rimer célibat féminin et sécheresse intime. D’ailleurs, faudrait m’expliquer un jour pourquoi?  

Je vous remercie aussi de vous auto proclamer porte-parole des bipèdes hétéros, mais je ne crois pas que TOUS les hommes cherchent des filles avec de la drive. Il ne faut pas baser les critères de recherche de vos compatriotes  sur les vôtres.  Et oui, on peut aussi avoir confiance en ses moyens et être une bonne fille. LBF n’est pas une petite bête qui ne demande qu’à être cajolée et rassurée continuellement, ne vous en déplaise.

Finalement, sachez que les bonnes filles ne qualifient pas systématiquement de trou du cul, les hommes qui les ont blessé ou qui se sont comporté d’une manière plutôt ordinaire. Je n’ai jamais utilisé ce terme que pour désigner autre chose qu’un orifice que vous auriez intérêt à décoincer! 

Mais vous, vous êtes sûrement le genre de gars à commencer tous ses argumentaires par « vous les femmes » :

« Vous les femmes vous cherchez trop le prince charmant! »

« Vous les femmes, vous êtes compliquées en ( ajoutez ici un mot d’église ) »

«Vous les femmes, vous aimez ça les bad boys et les trou de cul »…

Je ne vous connais pas monsieur X, mais je suis sûr que j’ai raison.

Sans rancune. Merci d’exister.

LBF

fairytopia

Fin de la séance 9 

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s